Papiers Washi

Il s'agit du papier confectionné artisanalement au Japon depuis 1300 ans. A la fois, léger, flexible et solide, il est composé de fibres de murier.

Le papier japonais est un formidable matériau qui s'utilise dans la vie de tous les jours au Japon. C'est aussi un support de choix pour vos loisirs créatifs et la création artistique. Issue d'une tradition séculaire, le washi (papier japonais) que l'on connaît aujourd'hui est un véritable objet de passion pour les Japonais.

Il fut importé au Japon depuis la Chine au 10e siècle. C'est pendant de longues journées d'hiver, lorsque la période des travaux des champs n'avait pas lieu, que les paysans ont perfectionné la technique de fabrication pour aboutir à la manufacture du papier japonais. Un artisanat d'exception. Au cours du temps, le washi s'est paré de couleurs et de motifs pour devenir papier itajime, papier yuzen, chiyogami, katazomeshi...

La fabrication du washi

Le papier japonais est issu de 3 arbustes à papier principalement: le kôzo (mûrier à papier, le plus couramment utilisé), le mitsumata et le gampi. La pulpe du washi n'est pas issue des fibres internes des arbrisseaux (qui sera en fait, du bois), mais de l'écorce qui entoure les branches.

Afin que la pulpe de papier reste en suspension dans l'eau du bac de fabrication, une solution micellaire faire à partir des racines du tororo aoi (famille des hibiscus) est ajoutée. Ces racines sont battues au maillet puis laissées à tremper dans de l'eau froide pour en excréter du micellium. De plus, cette colle végétale évitera que les fibres du papier ne se séparent lorsque que la feuille sera sèche, surtout si celle-ci est très fine.

Les créations de Papiers Washi

Vous pouvez réalisées de nombreuses créations et décorer votre intérieur : voir les kits guirlandes grues.

Vous pouvez réaliser vous-même des bijoux avec les kits de BO en papier washi.

Ou tous simplement acheter des produits finis tels que des boucles d'oreilles washi et ou vous faire offrir un sautoir réversible.