Rechercher

Je suis préocupée !

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé d’être préoccupée par un problème au point de vous en rendre presque MALADE ?


Vous arrive-t-il souvent de ressasser des pensées négatives en boucle sans parvenir à vous en débarrasser ?

Je crois que nous avons toutes vécu cela à certaines périodes de nos vies. Pour autant, comme nous le répétons régulièrement dans cette lettre, les pensées négatives et limitantes sont un véritable poison pour notre esprit. Pire encore, ce sont elles qui nous empêchent de passer au stade supérieur et de vivre la vie dont nous rêvons.

Aujourd’hui, je vais te partager une technique simple pour reprendre le contrôle lorsque ce genre de situation se présente. Lisez bien jusqu’au bout !

En général, quand nous vivons une situation inconfortable, nous raisonnons spontanément de la manière suivante : “Quand j’aurai réglé tel Problème, tout ira mieux”.

Si je gagnais plus d’argent, je serais plus heureuse...

Si je changeais de travail, je serais plus heureuse...

Si je perdais du poids, je me sentirai mieux dans ma peau…

Si nous déménagions, nous aurions des relations plus harmonieuses...

C’est assez logique. Pourtant, dans la réalité, les choses se passent rarement de cette manière.

Ce que nous vous proposons aujourd’hui, c’est tout simplement d’apprendre à réfléchir à l’envers Inversons l’ordre des propositions et voyons ce que ça donne :

Si je suis plus heureuse, je gagnerai plus d’argent.

Si je suis plus heureuse, je changerai de travail.

Si je me sens mieux, je perdrai du poids.

Si nous vivons en harmonie, nous déménagerons.

- Est-ce que vous voyez la différence ?

Si vous observez tout autour de vous, vous constaterez que la plupart des gens pensent que le bonheur est conditionné à des éléments extérieurs. Et vous constaterez aussi que la plupart des gens jugent qu’ils ne sont pas heureux.

Cela signifie qu’il faut changer de mode de pensée et donner la priorité à la Joie et à notre bien-être intérieur. Car le bonheur n’a rien à voir avec les circonstances extérieures.

Nous ne pouvons pas toujours agir sur ces circonstances, nous n’avons pas toujours le pouvoir de modifier notre environnement extérieur, mais nous pouvons TOUJOURS choisir la manière dont nous réagissons à ces circonstances.

Dans leur très beau livre The Four Secrets, les auteurs Preethaji et Krishnaji expliquent que le bonheur est un état intérieur. Nous devons nous efforcer de cultiver cet état de joie et de calme intérieur, afin de nourrir notre vie extérieure.

En d’autres termes, au lieu de laisser les événements extérieurs déterminer notre niveau de bonheur, nous pouvons choisir de laisser la Joie et la Paix intérieures irradier vers le monde extérieur. Car finalement, c’est depuis notre monde intérieur que nous pouvons construire la vie dont nous rêvons.

OK direz-vous, mais comment s’y prendre ?

Premièrement, vous devez commencer par accorder plus d’attention à votre état intérieur. Le matin au réveil, le soir au coucher, posez-vous cette question : “Comment te sens-tu ?”. Ressentez-vous du stress ? Etes-vous anxieuse ? Eprouvez-vous de la colère ?

Dans le monde actuel, ces états sont devenus tellement courants, nous y sommes tellement habitués que nous n’y prêtons même plus attention !

Voici donc le secret…

Si vous commencez à prêter une réelle attention à votre état, vous allez probablement découvrir qu’il n’est pas lié à la situation ! Prête ?

Vous êtes stressée car vous n’arrivez pas à payer vos factures en temps et en heure. Vous avez donc un problème à résoudre : augmenter vos revenus et assainir votre budget.

Seulement, si vous analysez vos pensées, vous allez vous apercevoir qu’elles se détournent du problème et se centrent sur vous : “Je suis incapable de m’en sortir.”, “Que les gens vont-ils penser de moi?”, “Mon amie n’est pas plus diplômée, et pourtant elle a de meilleurs revenus, c’est injuste.”, “Je n’ai rien fait pour mériter une telle situation”, “J’aurais dû choisir une autre voie”, etc.

Les pensées négatives nous absorbent, nous plongent dans un état d’angoisse et de stress qui nous détourne du problème initial et … nous empêchent de trouver la solution !

Alors, nous vous proposons de changer cela maintenant. A chaque fois que vous devez faire face à un challenge extérieur, concentrez-vous sur votre état intérieur, analysez vos pensées et détournez-les de vous-mêmes.

Dès lors que vous aurez pris conscience que l’angoisse, l’inconfort, la souffrance émanent de vos propres pensées elles disparaîtront et laisseront place au calme intérieur. Celui qui vous permettra de voir la situation de manière claire et de trouver la solution que vous cherchez.

Belle semaine !

Elise

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout